Contester le montant d'une facture de gaz ou d'électricité

Les fournisseurs d'énergie

Depuis la fin du monopole de l'entreprise EDF-GDF en 2007, de nouveaux acteurs sont apparus sur le marché français de la fourniture l'électricité et de gaz.

Aujourd'hui les principaux concurrents d'EDF sont Engie, Total Direct Energie, Vattenfall et Eni, sans compter tous les petits nouveaux qui essayent également de s'installer (EkWatt, Leclerc, etc).

Parallèlement à l'augmentation du nombre de concurrents, les litiges paraissent également en forte hausse si l'on en croit le nombre de discussions sur les forums des associations de consommateurs.

Sans surprise, le premier motif de mécontentement concerne le montant de la facture d'énergie à payer. Aujourd'hui, on peut estimer que l'erreur informatique ou le mauvais relevé d'un technicien ont quasiment disparu, surtout avec la généralisation des compteurs intelligents tels que Linky et Gazpar. Tout comme le dysfonctionnement du compteur, c'est quelque chose de relativement rare (mais pas impossible).

 

L'estimation de la consommation

Tous les fournisseurs d'énergie proposent à leurs clients un échéancier afin de mensualiser le paiement de leurs factures sur 10 mois en se basant sur une estimation de leur consommation, suivi d'une régularisation annuelle en fonction de leur consommation réelle avec un prélèvement complémentaire ou un remboursement.

L'avantage de la mensualisation, c'est qu'elle permet un lissage des dépenses énergiques sur l'année et avec le prélèvement automatique, il n'y a plus à penser aux factures à régler. En revanche, en cas de mauvaise estimation du fournisseur, il peut y avoir un gros rattrapage en fin d'année. A l'inverse, une surestimation pourrait amputer inutilement le budget familial. C'est donc sur ce point que la grande majorité des litiges se cristallisent.

 

Comment contester une facture d'électricité ou de gaz ?

Si la facture que vous venez de recevoir vous parait disproportionnée par rapport à votre consommation, vous devez dans un premier temps contacter le service client du fournisseur d'énergie afin de trouver une solution rapide. Il fera probablement avec vous un bilan de vos habitudes de consommation et de vos équipements (type de chaudière, taille du logement, appareils électriques, mode de vie, etc).

Dans le cas contraire, il faudra entamer une procédure contentieuse avec une première mise en demeure en vous inspirant de notre modèle de lettre pour demander à EDF de baisser la mensualisation ci-dessous. Si votre demande restait vaine, vous pourrez ensuite saisir le médiateur national de l'énergie ou celui de votre fournisseur d'énergie s'il en a désigné un.

Note : contester une facture ne suspend pas son paiement ! Si elle est arrivée à échéance, il vaut mieux la régler et continuer ses démarches afin d'éviter une procédure de recouvrement.

Contester le montant d'une facture de gaz ou d'électricité

0,00 €Prix