Demander un acte de notoriété pour une succession

L'acte de notoriété

L'acte de notoriété est un document officiel qui permet d'établir la notoriété publique de l'existence ou de la non-existence d'un fait (preuve par la commune renommée) ou qui peut mentionner les noms des héritiers et de leurs quotes-parts respectives pour une dévolution successorale ou encore s'il existe des dispositions particulières concernant l'héritage.

Rédigé obligatoirement par un notaire à partir des livrets de famille et des actes d'état civil, il permettra aux ayants droit de prouver leur qualité d'héritier et de faire des démarches auprès de tiers lors d'une succession (Article 730 et suivants du Code civil).

En pratique, il permet de débloquer des sommes sur un compte en banque, percevoir un capital-décès, résilier un contrat, modifier la carte grise d'un véhicule, etc.

Note : lorsque la valeur de la succession est inférieure à 5 000 euros, l'acte de notoriété peut être remplacé par un certificat d'hérédité ou une attestation sur l'honneur.

 

Qui peut demander un acte de notoriété ?

Seuls les ayants droit peuvent demander la délivrance d'un acte de notoriété, c'est-à-dire les héritiers réservataires, le conjoint survivant, les ascendants ou encore les légataires.

C'est une procédure payante qui comporte des frais d'acte d'environ 70 euros, auxquels s'ajouteront les émoluments du notaire et les divers droits d'enregistrement (Article A444-53 et suivants du Code du commerce).

 

Comment obtenir un acte de notoriété ?

Pour établir l'acte, le notaire aura besoin d'une pièce d'identité, du livret de famille du défunt, d'un acte de décès et le cas échéant de tous les documents utiles comme le contrat de mariage, un testament, un acte de donation, etc. Rarement, le notaire exigera le témoignage de témoins afin de confirmer la dévolution.

Demander un acte de notoriété pour une succession

0,00 €Prix