Demander un certificat d'hérédité ou attester sur l'honneur

Prouver sa qualité d'héritier

Après le décès d'un proche, certaines formalités successorales ne peuvent être accomplies auprès des banques, des assurances et des administrations publiques que par les héritiers du défunt.

Ainsi, lorsque la succession n'est pas ouverte auprès d'un notaire, les personnes qui souhaitent effectuer ces démarches devront prouver leur qualité d'héritier grâce à un certificat d'hérédité (Article 730 du Code civil). Cette démarche est légalement possible pour les successions dont la valeur est inférieure à 5 000 euros et qui ne comportent pas de bien immobilier, de contrat de mariage, de testament ou de contestation.

Le certificat d'hérédité est un document officiel gratuit et facile à obtenir contrairement à l'acte de notoriété héréditaire qui est obligatoirement rédigé par un notaire et payant. Il s'agit d'une sorte d'attestation dévolutive simplifiée qui peut être utilisée pour demander à percevoir une pension de retraite, clôturer un compte ou débloquer une somme d'argent sur le compte du défunt pour régler des actes conservatoires ou payer les obsèques, tant que les sommes concernées ne dépassent pas un montant fixé par décret (actuellement 5 000 euros).

 

Comment obtenir un certificat d'hérédité ?

Pour obtenir un certificat d'hérédité, il faut s'adresser à la mairie de son domicile, du lieu de décès du parent ou à celle de son dernier domicile en fournissant l'acte de décès, son propre acte de naissance, un justificatif d'identité et une copie du livret de famille, voire une enveloppe suffisamment affranchie pour l'envoi du document (il faut se renseigner auprès de la mairie et certaines peuvent aussi exiger la présence de témoins).

S'agissant d'un document avec une réelle responsabilité juridique, certaines mairies refusent de délivrer ce certificat sans avoir à se justifier, car elles n'en ont pas l'obligation légale. Dans ce cas, il faudra rédiger une attestation sur l'honneur de sa qualité d'héritier (Arrêté du 7 mai 2015).

 

Comment rédiger une attestation d'héritier ?

A défaut de certificat d'hérédité et lorsque l'acte de notoriété n'est pas obligatoire, il est possible pour les ayants droit d'attester sur l'honneur de leur qualité d'héritier pour la succession que tous les héritiers devront signer. L'attestation devra mentionner l'absence de testament connu, de contrat de mariage et d'héritiers autres que les signataires, mais aussi qu'aucun bien immobilier n'est concerné par la succession et qu'il n'y a pas de contestation ou de procédure contre elle. Enfin, l'attestation doit préciser que le porteur du document est autorisé à percevoir à effectuer les démarches pour le compte de tous les héritiers.

En plus des pièces justificatives habituelles (acte de décès, naissance, etc), la personne qui effectue les formalités devra également fournir un certificat d'absence d'inscription de dispositions de dernières volontés auprès du FCDDV ou de l'ADSN (coût entre 15 et 20 euros).

Demander un certificat d'hérédité ou attester sur l'honneur

0,00 €Prix