Lettre de réclamation à la RATP

La RATP

La Régie Autonome des Transports Parisiens que l'on connait tous sous l'acronyme RATP est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) qui exploite notamment le métro de Paris et le réseau de bus de l'Île-de-France, ce qui représente des millions d'usagers tous les jours.

Elle est souvent décriée pour son réseau saturé et vieillissant, ses nombreuses grèves ou sa gestion opaque comme le dénonce régulièrement la Cour des comptes. En tant qu'usager abonné ou client occasionnel, vous pouvez faire part de votre mécontentement en vous basant sur votre malheureuse expérience.

Vous pouvez par exemple dénoncer l'attitude désobligeante d'un personnel de la RATP (chauffeur de bus, agent contrôleur, conseiller clientèle, etc), les dysfonctionnements sur les différentes lignes, un problème d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, etc. En cas d'importantes perturbations du réseau en raison de travaux, d'une mouvent social ou d'intempéries et que le service minimum n'a pas été assuré, vous pouvez obtenir un dédommagement financier de la RATP.

 

Comment obtenir un dédommagement ou formuler une réclamation ?

Pour faire part de son mécontentement à la RATP, il est possible de le faire directement par téléphone au 3424, sur les différents réseaux sociaux, ou encore avec les formulaires de contact sur le site internet de la compagnie. Mais si vous envisagez ensuite de formuler un recours auprès du médiateur de la RATP, voire d'entamer une action en justice, il est indispensable de conserver une trace écrite et probante d'une première démarche amiable en envoyant un courrier recommandé avec accusé de réception.

Pour vous aider, nous avons imaginé ces modèles de lettre de réclamation pour la RATP que vous pourrez facilement adapter pour dénoncer des incivilités, des bus dégradés ou des horaires non respectés par exemple. Note : il est indispensable d'entamer les démarches dans les délais impartis qui diffèrent selon le contexte. Par exemple, il est d'un an pour saisir le médiateur, mais que de deux mois pour contester les infractions sanctionnées d'un PV.

Lettre de réclamation à la RATP

0,00 €Prix